Thaïlande : 3 semaines en roadtrip

Il y a 4 ans, nous finissions nos études et nous décidions de faire un dernier arrêt avec notre sac à dos avant de rentrer et de commencer notre vie de jeunes diplômés. Nous étions en Chine et nous n’avions jamais visité de pays d’Asie Pacifique, c’est pourquoi après en avoir parlé à plusieurs amis, nous avons choisi d’aller en Thaïlande. Et j’avoue que mon amour pour cette partie du monde a démarré à ce moment là…

On reproche souvent à la Thaïlande d’être trop touristique : trop d’occidentaux, trop d’infrastructures, des relations humaines biaisées par l’argent, une nature abîmée et j’en passe. Je dirai que c’est surtout vrai si vous passez par une agence mais si vous faites votre voyage par vous-même (et la Thaïlande a la particularité d’être ultra pratique pour ça) vous ne le ressentirez pas de cette manière. Et puis, si vous y réfléchissez bien, il y a des avantages à ce que ce soit une destination touristique : il y a des transports en commun qui rejoignent n’importe quelle ville dans tous le pays (tout est relié d’une manière ou d’une autre et on s’en occupe pour vous, il faut simplement se laisser guider), ils utilisent tous (ou presque) des toilettes classiques et non turques – à la différence de la Malaisie (ne riez pas mais c’est important de le souligner !). Le wifi est disponible dans presque tout le pays (quand vous n’avez pas de ligne téléphonique locale, c’est ultra pratique !). Et si vous en avez marre de manger de riz, vous trouverez de la nourriture occidentale facilement ! Pour les touristes, il est vrai qu’il y en a beaucoup, surtout dans les lieux incontournables ou de transit comme Kho Phi Phi, Phuket ou Bangkok mais honnêtement c’est moins dérangeant que sur la côte d’azur un 1er août ! Des rencontres intéressées, oui nous en avons eues, mais il y en a eu aussi d’autres qui étaient non intéressées et tellement enrichissantes qu’on en oublie les premières. Et puis après s’être fait avoir une fois, on apprend à éviter les arnaques et on en rit. Cela fait parti du voyage.

La Thaïlande doit surtout son succès à sa culture, à ses vestiges (vous y verrez des temples magnifiques) et à sa religion. Les Thaïlandais sont très gentils et accueillants (même si certains essayent d’en profiter), ils ne sont pas violents (sauf sur le ring, bien sûr!). La Thaïlande c’est, aussi, des paysages incroyables, à couper le souffle, entre ses jungles, ses îles et ses plages paradisiaques. Ce n’est par pour rien que la plage du film La Plage (avec Léonardo DiCaprio) se trouve en Thaïlande, elle s’appelle Maya Bay.

IMG_3560
Maya Bay

Bref si vous n’avez jamais été en Asie Pacifique ou que vous n’avez jamais fait de roadtrip en sac à dos, c’est selon moi, le premier pays à faire.  Et si vous y êtes déjà allés, la Thaïlande est clairement un incontournable et mérite de s’y arrêter. Vous y découvrirez une très belle culture, vous mangerez divinement bien, vous serez complètement dépaysé et profiterez des plages paradisiaques (comme on se l’imagine en pensant à l’Asie pacifique), le tout à moindre coût et sans se compliquer la vie.

FEUILLE DE ROUTE

Date : du 18 mai au 7 juin 2014

Budget : Nous en avons eu pour environ 800€/personne tout compris sur place pour 3 semaines en dehors des billets d’avion pour venir. Nous avons fait un minimum attention (fin de notre année d’étude à l’étranger donc budget serré) mais nous en avons tout de même profiter. Le transport est le poste le plus (relativement) cher en fait (mais ça reste pour nous français plus que raisonnable). La nourriture ne coûte vraiment pas cher, vous mangez un pad thaï au poulet pour 1€ !

Hébergement : 14€/nuit pour deux en moyenne. Le nord est moins cher que les îles dans le sud. Nous avons fait la plupart du temps des guesthouse (9€/nuit pour une chambre double) et des hôtels resort (14€/nuit à koh tao avec piscine en bord de mer et 20€/nuit à Ko Lanta, par exemple).

Transport :

  • Train : le train couchette Bangkok – Chiang Mai est ultra moderne, j’y ai dormi comme un bébé, prenez la meilleure classe (qui n’est clairement pas chère et seulement à 2€ de plus que l’autre donc ça ne vous ruinera pas et vous y serez vraiment bien).
  • Bus et mini bus : RAS vous pouvez y aller sans soucis
  • Bateau : le bateau couchette en plein orage (enfin que les éclairs, pas de vent ni de pluie) est l’un de mes meilleurs souvenirs.

Saison : je vous conseille d’éviter juin/juillet car début juin commence la saison de la mousson et malheureusement ça gâche un peu la journée ! Elle est arrivée à la fin du séjour notamment lorsque nous sommes arrivés sur les îles de la mer d’Andaman où nous nous sommes pris la pluie presque toutes les après midi et pendant plusieurs heures à chaque fois. Et croyez moi, vous ne pouvez rien faire d’autre qu’attendre quand la pluie tombe. Certains disent qu’il suffit d’attendre un peu et de reprendre après, sauf que quand elle s’arrête à 17h et qu’elle tombe depuis 14h, c’est compliqué… Un jour c’est amusant, une semaine ça l’est moins !

Étapes : Bangkok (2 jours) – Ayuthaya (1 jour) – Chiang Mai (4 jours) – Kanchanaburi (Erawan Falls – 2 jours) – Koh Tao (4 jours) – Khao Lak (2 jours) – Kho Phi Phi (3 jours) – Koh Lanta (2 jours) – Phuket (aéroport)

AVIS

Les Incontournables

  • Les temples à Bangkok
  • Chiang Mai : trek dans la jungle et marché nocturne
  • Maya Bay (Kho Phi Phi) : allez y avant 9h du matin, c’est magique, quand la baie est dégagée et que les russes et chinois n’ont pas encore mis leur yacht en plein milieu.. Allez y en taxi boat, il vous dépose à une échelle sur le côté de l’île, vous marchez un peu et vous y êtes, c’est superbe. Mais quand il y a du monde, Maya Bay n’a plus aucun charme.
  • Ko Tao : parfaite pour le snorkeling !

Ce que j’ai le plus aimé

  • Ayuthaya : une journée c’est parfait, les vestiges sont sublimes, le temps s’est arrêté
  • le trek de deux jours dans la jungle à Chiang Mai
  • Erawan Falls : une cascade naturelle de 7 bassins, on y passe la journée.
  • Kho Phi Phi : une île magnifique et pleine de charme avec une ambiance complètement décalée.

Les déceptions

  • Kao Lak : sans aucun intérêt (sauf si vous allez faire une journée de plongée/snorkeling sur les îles protégées en face, mais nous avec la mousson nous n’avons pas pu).
  • Koh Lanta : on a été déçu de l’île en elle même, moins jolie que les autres, et nous n’avons pas eu le temps de faire des excursions sur la journée sur les petites iles voisines.. On a surtout manqué de temps je pense.

Mon petit regret : ne pas avoir eu plus de temps pour visiter plus d’îles de la mer d’Andaman ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s